Beaurains / Lillers – Coupe du PDC – 08/04/17

Samedi soir, l’ASBVB recevait Lillers en quart de finale de la Coupe du Pas-de-Calais. Des lillerois qui avaient doublé Beaurains sur le fil en championnat, en finissant quatrième, tandis que les beaurinois terminaient fébrilement à la cinquième place. Les forces en présence semblaient donc équilibrées sur le papier, cela restait à confirmer sur le terrain.

 

Pour Beaurains, l’enjeu de la Coupe dépasse le seul plaisir de jouer car il s’agit de l’ultime opportunité de briller pour finir cette saison en beauté.

 

L’effectif beaurinois est réduit à dix pour cette soirée, compte tenu de plusieurs joueurs blessés ou excusés, mais forcément prêts à en découdre. Cette équipe a préparé très sérieusement cette rencontre en prenant ses marques dès l’entraînement qui précédait.

 

En effet, Beaurains n’ayant pas obtenu sa salle habituelle, l’enceinte de ce quart de finale allait être le gymnase du Lycée Jacques Le Caron à Arras. Il était judicieux de se familiariser en amont lors du précédent entraînement avec cet environnement, avec un sol en parquet (génial pour amortir les chutes et les plongeons !) mais avec une hauteur de plafond plutôt dans la moyenne basse.

Les réceptions verticales et les relances paraboliques étaient absolument à éviter pour ne pas se mettre à la faute en défense.

Que dire de l’éclairage, moyen lors de l’essai du mercredi, et complètement revu et corrigé pour cette rencontre par les services techniques du lycée qui y ont installé de nombreux spots à différent points de la salle pour que les conditions de luminosité soient parfaites.

 

Une fois passé en revu le dispositif technique, on peut affirmer que les supporters sont bien présents (surtout des supportrices) en nombre à peu près équivalent et surtout qu’ils (elles) sont prêt(e)s à soutenir leur équipe. Au tableau de marque c’est Corinne qui est désignée.

 

Après un échauffement de rigueur malgré la douceur printanière, le capitaine choisira notre cri de bataille : « Allez les quarts !».

Le conseil du coach c’est d’être motivé (et nous le sommes) mais pas trop engagé pour éviter de tomber dans nos travers habituels ; vouloir parfois trop bien faire individuellement, en omettant le travail collectif, la rigueur de placement, les consignes tactiques.

 

Notre 1er match de Coupe de volley-ball du Pas-de-Calais 2017 va débuter dans une bonne ambiance, et nous sommes déjà en quart…

 

Le six de départ : Yannick prend la passe, Jérémy, Sébastien, Fred, Vincent et Bertrand complètent cette composition. Il y a de l’expérience sur le terrain et cela se voit.

 

Une fois le match engagé, notre capitaine – également Président – utilisera plus facilement et aussi plus souvent son autre cri de guerre, tout aussi enjoué en signant son fameux « hop hop hop !» plus rigolo.

 

Rapidement, Beaurains prend une confortable avance sur Lillers impuissant.

Il faut signaler que tout fonctionne à merveille pour Beaurains dans ce set, que ce soit au niveau des attaques, des contres, des relances, des prises de risque au service, des séries de services gagnants.

Forcément, Lillers est considérablement gêné par la hauteur de plafond réitérant les fautes sur les services beaurinois.

 

A 24 – 15 pour Beaurains, en bon capitaine ce dernier envoie un service smatché surpuissant qui finit par faire un ace. Ce n’est pas encore cette fois qu’il paiera son coup.

 

1er set : 25 – 15 pour Beaurains.

 

Changement de côté : « le mauvais coté ».

Le coach invite chacun à ne pas s’enflammer et à rester bien concentré face à une équipe qui a semblé peiner sur sa réception.

 

Lillers se réveille dès l’entame de ce 2ème set. Les lillerois construisent beaucoup mieux et cela paye : ils arrivent à prendre rapidement les devants avec plus de 6 points d’avance. C’est le set inverse du premier. Beaurains court après le score sans jamais pouvoir rattraper son retard.

En fin de set, le coach sort son arme fatale : on décide un changement de passeur. Rentrée de Jean-Marie puisque le set est quasi plié et pour faire un peu souffler Yannick. Pour rire, l’italien est habitué à se coucher sur les terrains mais le notre n’a pas du tout eu le temps de s’endormir depuis le début du match.

 

2ème set : 25 – 15 pour Lillers (1 set partout)

 

Changement de côté : « Le bon côté ».

A l’entre-set, le coach beaurinois demande à ses troupes une réaction et il rappelle qu’il reste encore deux sets à faire.

Dès l’entame du troisième set, l’équipe de Beaurains se reprend, les attaques sont plus tranchantes, les services passent mieux et font mal à l’adversaire qui n’arrive pas à réceptionner convenablement sur leur passeur et donc à attaquer dans de bonnes conditions.

Du coté de Beaurains, la confiance revient et avec elle des attaques qui passent bien au centre mais aussi avec des variations en quatre et en deux.

C’est aussi un festival du capitaine (décidément) en défense dans sa position de six, qui relance et défend à tout va.

Ce set signe également (si je m’en souviens bien) la rentrée en fin de set d’Yves sur Bertrand qui a tout donné.

 

A 24 points en faveur de Beaurains, le bon capitaine voulant réitérer son désormais célèbre service smatché pour tuer le set, voit son ballon qui part directement dans le filet. Il faudra quand même qu’il paye son coup mercredi prochain.

 

3ème set : 25 – 17 pour Beaurains (2 sets à 1)

 

Changement de côté : « le mauvais coté ».

Galvanisés par leur précédent set si bien maîtrisé, les joueurs de Beurains remontés comme des coucous suisses, prennent une avance régulièrement dans ce quatrième set.

Mais l’on ressent une certaine inquiétude de la part des Beaurinois et aussi un peu de tension sur le terrain. Lillers ne compte pas baisser les armes.

 

Je crois que c’est dans ce quatrième set que l’on voit la rentrée de Simon au centre à la place de Seb.

 

Lillers ne s’en laisse pas compter et arrive petit à petit à remonter point par point.

Dans ce set il y a deux points que l’arbitre juge différemment des joueurs. Le 1er sur une attaque d’un joueur de Beaurains où l’arbitre juge la balle touchée par le contre à la grande surprise de Lillers qui n’est pas d’accord.

A peine 3 points plus tard, sur une attaque au centre croisée de Lillers, la balle échoue dix centimètre derrière la ligne devant le banc des joueurs beaurinois. Toutefois l’arbitre la voit dedans… On peut penser qu’il a compensé.

 

Les retours beaurinois sont maintenant moins précis et lorsque les retours sont bons, les attaques ne passent pas, souvent elles restent dans le filet que ce soit en quatre ou en deux malgré de belles passes de Jean-Marie.

Beaurains arrive quand même à maintenir en sa faveur sur son adversaire une légère avance jusqu’à 23 -21. Malheureusement à ce moment là, tout bascule.

 

Le serveur de Lillers varie très bien ses services et va faire très mal. Les réceptionneurs beaurinois sont statiques et se font avoir par des balles flottantes, souvent très courtes.

A 2 points de la victoire, la peur de gagner semble paralyser cette équipe de Beaurains pourtant expérimentée !

Il faut dire que Lillers a bien joué le coup, et malgré une belle attitude de Beaurains qui a fait assez peu de fautes faisant jeu égal avec son adversaire du jour, Lillers réussit notamment à prendre le dessus en toute fin de set grâce à un service vicieux en mettant un mur de 5 joueurs devant le serveur pour masquer son tir et perturber ainsi les réceptionneurs.

 

4ème set : 25 – 23 pour Lillers (2 sets partout).

 

Le tie-break va démarrer du « mauvais côté » pour Beaurains. Est-ce un (mauvais) signe ?

Dès l’entame du set, les beaurinois démarrent en trombe malgré la position du « mauvais côté ». Les supporters de Beaurains scandent « Beaurains, Beaurains… » ce qui donne de l’énergie à l’équipe et motive tous les joueurs à garder leur concentration.

Finalement, le changement de côté se fera au score de 8-1 en faveur des beaurinois qui ont vaincu la superstition.

 

L’équipe de Beaurains déroule dans la seconde moitié de ce dernier set, et malgré la légère remontée de Lillers, finit par remporter une belle victoire pleine d’espoir pour la suite.

 

5ème set : 15 – 9 pour Beaurains (3 sets à 2)

 

Les lillerois, fairplays, nous félicitent pour cette victoire, méritée, compte tenu de la bonne qualité du jeu et du nombre total de points en faveur de l’équipe beaurinoise : 103 à 91.

Corinne s’en est très bien tirée au niveau du tableau de marque. Il semblerait que ce soit elle qui tienne les cordons de la bourse à la maison !

Les forces en présence semblaient donc équilibrées sur le papier, cela restait à confirmer sur le terrain ce qui s’est avéré vu le score final serré.

Beaurains est bien « en demi » mais a dû encore une fois batailler pour venir à bout d’un adversaire coriace et de bonne qualité.

 

Eric.

Une pensée sur “Beaurains / Lillers – Coupe du PDC – 08/04/17

  • 11 avril 2017 à 6 h 15 min
    Permalink

    Merci Neric !
    Très bon commentaire,
    Très vivant !!

    Bravo aux équipes de Bertrand pour l’éclairage 😉 ça donne bien !!

    Mais je retiens quand même la tournée du président…

    À mercredi pour ceux qui ne seraient pas en vacances !

Commentaires fermés.